Pass'web pour les jeunes proposé par le Conseil Général du Bas-Rhin

Ensemble contre le sida

Ensemble contre le sida - © Gouvernement

Le 1er décembre est la journée mondiale de lutte contre le sida, avec pour thème : "Objectif zéro: zéro nouvelle infection due au VIH, zéro discrimination, zéro décès lié au sida". Si les traitements sont de plus en plus efficaces, on ne guérit toujours pas de la maladie. Il est donc nécessaire d’adopter des gestes simples de prévention, pour éviter tout risque de contamination.

Qu’est-ce que le sida ?

Le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) est un virus, dont le dernier stade est le syndrome d'immunodéficience acquise (sida). Le sida est un ensemble de symptômes, qui survient suite à la destruction des cellules du système immunitaire, provoquée par le VIH. Le système immunitaire étant grandement affaibli, une simple grippe ou angine peut provoquer, dans certains cas, la mort du patient.

Modes de transmission du VIH :

Il est d’abord utile de casser certaines idées reçues : on ne peut pas attraper le sida par la salive, en partageant la nourriture de quelqu’un ou après une poignée de main.

Il existe trois modes de transmission :

  • par voie sexuelle : durant les rapports vaginaux, anaux ou oraux
  • par voie sanguine : sont en particulier concernées les personnes faisant usage de drogues par injection
  • de la mère à l’enfant : la transmission peut survenir lors des dernières semaines de grossesse, durant l’accouchement et durant l’allaitement

Quels sont les mesures préventives contre le sida ?

  • utiliser des préservatifs  durant tout rapport sexuel
  • ne pas partager sa brosse à dents, son rasoir, ou tout autre objet qui peut avoir été en contact avec le sang
  • pour les utilisateurs de drogues injectables, ne pas partager les seringues

À ce jour, aucun traitement ne permet de guérir de la maladie, mais les médicaments permettent de rallonger l’espérance de vie du patient. La maladie est traitée avec des antirétroviraux (le sida était un rétrovirus). Ces médicaments ralentissent la progression du VIH en s’attaquant au virus, afin de réduire le plus possible le nombre de VIH présents dans le sang.

Les effets secondaires de ces antirétroviraux peuvent être nombreux et éprouvants : fatigue, perte de poids, éruptions cutanées, diarrhée et maux de tête en sont quelques exemples.

Pour plus d'infos sur les symptômes, les facteurs de risque et les traitements, tu peux consulter le site passeportsante.net

Comment savoir si l’on est porteur du virus ?

Les personnes qui transmettent le VIH sont souvent celles qui ignorent qu’elles sont séropositives. Il est donc très important de se faire dépister.

Le dépistage du virus se fait d’abord avec le test ELISA, réalisé à partir d’une prise de sang. En cas de résultat positif, ce test doit être complété par un autre test de dépistage, le Western Blot.

Il existe aussi un test de dépistage rapide, réalisé dans certains centres, de manière totalement anonyme et gratuite.

Les centres de dépistage gratuits à Strasbourg :

  • Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD)
    Consultation et tests sans rendez-vous, ouverts à tous, gratuits et anonymes.
    Nouvel Hôpital Civil, 1 place de l’Hôpital,67000 Strasbourg
    Niveau 0 face à l'ascenseur C
    Tél. : 03 69 55 04 12
    cegidd@chru-strasbourg.fr
    Consulter les horaires du centre.  
  • Service Universitaire de Médecine Préventive (SUMPS)
    6 rue de Palerme - 67000 Strasbourg
    Sur RDV : lundi et jeudi de 12h30 à 15h30, mardi de 14h à 16h30, mercredi de 13h30 à 16h, vendredi de 9h30 à 12h.

  • Planning familial 
    13 rue du Vingt-Deux Novembre, 67000 Strasbourg
    03 88 32 28 28
    Horaires: lundi de 14h à 17h, mercredi de 14h à 19h, jeudi de 16h30 à 19h. 

Voter NB de votants : 0 Moyenne : 5/5

Commentaires (0)

Vous devez être authentifié(e) pour soumettre un commentaire
Haut de page