Pass'web pour les jeunes proposé par le Conseil Général du Bas-Rhin

Vœux refusés sur APB : des solutions existent

Admission post bac voeux refusés

La procédure complémentaire de saisie des vœux sur la plateforme APB prend fin le lundi 25 septembre à 23h59. Elle concerne les personnes qui n’ont pas été acceptées lors des deux premières phases d’admission et qui souhaitent postuler aux places vacantes. Que faire si tu n’as aucune proposition d’admission après le 25 septembre ?

Pas de panique, APB n’est pas l’unique moyen d’accéder à des études supérieures. Voici quelques pistes pour t’aider à élaborer un projet d’avenir :

Les rentrées décalées :

Dans certaines écoles, BTS, DUT et facultés, il est possible de faire sa rentrée au deuxième semestre de l’année universitaire, c’est-à-dire en janvier ou février.

Tu peux ainsi profiter des mois de septembre à décembre pour trouver un emploi et mettre de l’argent de côté.

Pour en savoir plus, renseigne-toi directement auprès des formations qui t’intéressent.

De nombreuses formations ne recrutent pas sur APB :

C’est le cas de la plupart des écoles de commerce et de management. Certes, les concours communs sont passés, mais certaines écoles comme IPAG, l’EDC, l’INBA Troyes recrutent individuellement.

Quelques écoles d’ingénieurs ne recrutent pas par APB : les 4 écoles de la Fédération des Ecoles Supérieures d’Ingénieurs en Agriculture (FESIA) en font partie.

Les formations du paramédical (infirmiers) et du social (éducateurs spécialisés, assistants de service social) prévoient les concours de fin septembre à février.

La majorité des écoles d’arts organisent également leurs propres concours.

Tu peux également t’inscrire en classe préparatoire pour les grandes écoles. Studyrama organise le 7 octobre à Strasbourg un salon qui présentera les prépas.

Les frais de scolarité de ces écoles sont parfois élevés, mais il est souvent possible de faire la formation en apprentissage. L’entreprise se chargera alors de financer tes études supérieures.

Le service civique :

Tu veux acquérir de l’expérience et t’investir dans une mission d’intérêt général ? Le service civique est fait pour toi ! Pour une période allant de 6 à 12 mois, tu pourras participer à des actions citoyennes, dans le cadre d’une mission que tu auras choisi au préalable. Tu seras rémunéré et tu pourras bénéficier d’un accompagnement dans la construction de ton projet d’avenir. Pour t’inscrire et candidater aux missions qui t’intéressent, tu dois en premier lieu te créer un compte sur le site du gouvernement. Après avoir complété les champs d’inscription, il te faudra joindre une sorte de CV, qui résume tes compétences et tes expériences professionnelles.

Une année de césure à l’étranger :

Une année de césure est souvent l’occasion de partir à l’étranger, via le programme Vacances travail par exemple. Pour une durée maximale d’un an, tu pourras vivre dans l’un des 13 pays partenaires, en ayant la possibilité de travailler sur place. À ce jour la France a conclu un accord avec les pays ou territoires suivants : Japon, Nouvelle Zélande, Australie, Canada, Corée du Sud, Russie, Argentine, Hong Kong, Chili, Colombie, Taïwan, l’Uruguay et le Mexique. Tu peux consulter le site de France diplomatie pour obtenir davantage d’informations sur la procédure à suivre pour obtenir ton visa.

Un autre moyen de partir à l’étranger est de postuler pour un séjour au pair. Cette formule, économique et enrichissante, s’adresse aux personnes qui aiment s’occuper de jeunes enfants. Tu seras logé et nourri par la famille d’accueil et en échange tu devras faire du babysitting et participer aux tâches ménagères. Ce type de séjour, qui dure généralement de 6 mois à 1 an, est l’occasion rêvée de découvrir la culture et d’apprendre la langue d’un pays étranger.

Enfin, tu peux faire du wwoofing. Ce concept venu d’Angleterre consiste à échanger des services : un hôte qui pratique l’agriculture biologique offre le gîte et le couvert à un wwoofer, qui en contrepartie va effectuer quelques heures de travail agricole chaque jour. Ainsi, tu peux voyager à faible coût et vivre une expérience enrichissante chez l’habitant. Pour t’inscrire et choisir ta future destination, tu peux te rendre sur le site international du wwoofing.

Voter NB de votants : 0 Moyenne : 5/5

Commentaires (0)

Vous devez être authentifié(e) pour soumettre un commentaire
Haut de page